30/04/2006

arrêter les frais

 

 

- J’ai entendu quelqu’un dire qu’il était « rassuré, réconforté même par le ronronnement de son frigo dans la cuisine »…

Je crois bien que son propos m’a échappé.

- Laissé froid ?

- Les effrois, plutôt, en fait...

 

b.

 

14:59 Écrit par bergman | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Pour suivre les apétits. J’en connais qui mettent leur réconfort au frigo.
Pour s’emplir de se qui se conserve
à froid.

J’en connais même qui font cuire les pommes,
bouillir l’eau en stérilité rassurante.
Bien au chaud de la tiédeur.

T’as vu ?
Les cerisiers sont en fleurs,
Et les fraises dégoulinent déjà de soleil.

Attablée sans table,
Affamée sans fin,
En vie de vie.

Écrit par : Skoliad. | 30/04/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.