02/05/2006

le présent ne fait que passer

 

img226/1775/char016sr.jpg

 

« La jeune fille :     Ceux qui n'ont pas besoin de leur amour auprès d'eux n'aiment pas.

 

Le jeune homme : Cela dépend. C'est compliqué, une présence. Dans un monde incompréhensible, la simplicité, je veux dire l'amour, c'est une capacité d'absence. »

 

René Char, "Trois coups sous les arbres", Gallimard, 1967

 

b.

15:16 Écrit par bergman | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

évidences mais ô combien oubliées par les temps présents qui courent hors d'haleine vers des lendemains faits de regrets du temps passé...
circonvolutions temporelles et absences amoureuses ne sont que les expressions d'un même souci: respecter l'autre dans ce qu'il ne peut nous apporter

Écrit par : crassipan | 02/05/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.