02/07/2006

profondeur de champs ?

 

 

Retour de campagne, fragments de vies ralenties accrochés aux semelles, envie de la paradoxale immobilité citadine, à défaut d’être urbaine…

 

b.

14:25 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.