10/07/2006

chaloir

 

 

Torpeur estivale engourdit les Juillets de ma Ville désertée.
Pour quels ailleurs de chaleurs ses déserteurs ?
Ils retrouveront la Cité mais comment celle-ci les retrouvera-t-elle ?

 

b.

14:43 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.