26/07/2006

marcher sur l'eau

 

 

Où il fut question de canards, d’oies, de silures et autres improbables félidés, d’eaux fétides et de pilotis, d’avants et d’apprêts, de pas et de plus…

 

b.

12:31 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

°] Ne pas se fier
aux appâts rances.

Écrit par : Melo | 26/07/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.