01/08/2006

bon port

 

 

Le vol lent, indolent, de ces péniches, sur mon horizon de Meuse, trajets aux longs, courts, d’une vie urbaine qui leur doit tant sans leur rendre, ne serait-ce qu’hommage, dommage…

 

b.

18:51 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.