14/02/2012

(em)pire des sens (bis)

 

Trop paresseux pour la fêter comme elle l'eût probablement désiré, il se contenta, en ce rougeoyant 14, de lui déclarer sa flemme...

b.

eau trouble.jpg

 

13:05 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

ça sent pire avec le temps va tout s'en va....
Ce n'est pas importun que de viser l'important.

Écrit par : lara.c | 14/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.