15/02/2012

livré au sommeil

 

Quelques récentes nuits à l’hôtel m’ont fait redécouvrir les charmes surannés des lits drapés de linges parfumés et de lourdes couvertures. Je continue à radicalement leur préférer une couette, mais j’avais oublié à quel point se coucher dans un de ces lits « à l’ancienne », écartant les draps puis les repliant sur soi, évoquait irrésistiblement les livres que l’on ouvre puis referme, le temps d’une parenthèse endormie. Le matin, on reprenait donc la lecture de sa vie à la page où on l’avait refermée.

Le plus difficile aurait sans doute été de trouver le titre adéquat à inscrire sur la couverture…

b.


13:11 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Livré au sommeil...
Heureusement, la page de garde veille...

(le titre : l’Assommoir :)

Écrit par : L | 15/02/2012

Répondre à ce commentaire

Le 4ème ....

Écrit par : Zou | 22/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.