24/03/2014

côte à côte

 

Cinquantaine d’heures littorales, mer déchaînée (mais est-elle jamais enchaînée ?), vents rafalant, malmenant bateaux et visages, villégiateurs frustrés et calfeutrés (à fond de cale, feutrée ?), plaisir littéral…

b.

09:53 Écrit par bergman dans ) chutes ( | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Ondulantes vagues, de plaisir latéral...

Écrit par : k | 25/03/2014

Répondre à ce commentaire

k.,

vacancier vacant, vaquant, vagues (de) plaisirs donc, partagé(e)s...

Écrit par : bergm4n | 26/03/2014

Les commentaires sont fermés.