12/03/2014

"L'enfer, c'est les hôtes" (Jean-Sol Partre)

 

 

quote, aldous, huxley, brave new world

"Maybe this world is another planet’s hell"

Aldous Huxley

b.

09:28 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : quote, aldous, huxley, bvrave new world, meilleur des mondes |  Facebook | |

31/05/2012

Conan Doyle rebooté

 

"I'm not a psychopath, Anderson, I'm a high-functioning sociopath, do your research."

Benedict Cumberbatch, incarnant Sherlock Holmes dans "Sherlock", la brillantissime version 2010, écrite par l'excellent Steven Moffat et Mark Gatiss.

(Épisode "A study in pink", 2010.)

b.

arthur conan doyle,sherlock holmes,benedict cumberbatch,steven moffat,martin freeman

 

11/04/2012

Audiard (Michel, pas Jacques), réalisateur calamiteux mais dialoguiste de génie


- J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse.
- C'est chouette ça, comme métaphore.
- C'est pas une métaphore, c'est une périphrase.
- Oh fait pas chier !
- Ça, c'est une métaphore.

Michel Audiard
("Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages", 1968)

b.

audiard.jpg











12:05 Écrit par bergman dans ) dixit (, ) Kult ( | Commentaires (1) | Tags : audiard, blier, métaphore, dialogue, dialoguiste, canards |  Facebook | |

26/03/2012

Noël Rasendrason 1/3 (L'aVian)

 

Je viens de découvrir ça, http://donne-moi-ton-ballon.blogspot.com/.
Et l'époque encourageant la délation, je ne crains pas de dire que c'est Noël Rasendrason qui a tout fait avec sa tête et ses doigts (de main, je suppose)... 

b.

l avian.jpg



 

14:15 Écrit par bergman dans ) arty (, ) cartoons (, ) dixit ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

Noël Rasendrason 2/3 (La nouvelle métaphysique)

 

la nouvelle metaphysique.jpg

14:10 Écrit par bergman dans ) arty (, ) cartoons (, ) dixit ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

Noël Rasendrason 3/3 (Bad new)

 

bad new.jpg

14:05 Écrit par bergman dans ) arty (, ) cartoons (, ) dixit ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

17/03/2012

just do it, qu'il disait

 

 

"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Jusqu’au jour où est arrivé quelqu’un qui ne le savait pas, et qui l’a fait."

 

Sir Winston Leonard Spencer Churchill


19:25 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

12/03/2012

Salle des pas perdus

 

"Les pas ne sont pas des refus, ces pas ne sont pas perdus, mais ils vont ailleurs, vers un ailleurs. N'est-ce pas ?"


Publié par xioix sur http://xioix.skynetblogs.be/


Il a depuis longtemps migré (vieil atavisme) vers d'autres (blogo)sphères où il cultive (*) son ontologique discrétion dans une économie de mots eux-mêmes stupéfaits de faire sens au sein de tels audacieux agencements.

Au fond, xioix rend hommage à ce support en pratiquant, par ailleurs, une littérature binaire.

b.

(*) Et donc, il bine, aussi...



11:55 Écrit par bergman dans ) chutes (, ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : xioix |  Facebook | |

08/03/2012

arrête ton Char

 

"Les yeux seuls sont encore capables de pousser un cri"

René Char


rene char 02.jpg

11:17 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : rené, char, yeux |  Facebook | |

19/09/2007

m'hérite

 

img236/6161/1176625299ai7.jpg 

« Il n’y a aucun mérite à être quoi que ce soit » 

Marcel Mariën

b.

13:58 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : marien, marcel marien, litterature |  Facebook | |

12/09/2007

vanitas

 img205/812/barjavelsijetaisdieumi5.jpg

« L’homme m’embête ! Si on l’écoutait, on ne s’occuperait que de lui ! » 

René Barjavel, “Si j’étais Dieu”, Ed. Garnier; 1976

b.

11:20 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : barjavel, rene barjavel, litterature |  Facebook | |

23/08/2007

boring

 

 « Le bonheur sans chagrin n’est pas le bonheur ; c’est de l’ennui » 

(J’ai oublié l’auteur de cette phrase qui me revient là, maintenant, à l’esprit, et j’ai la flemme de la googler. Shakespeare ? « Richard III » ?)

b.

img293/8879/438shakespeareit6.gif

 

12:17 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (3) |  Facebook | |

04/07/2007

 survolter

 

 

« Un mot d’esprit ne prouve jamais rien. »

 

Voltaire

 

b.

18:03 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : voltaire |  Facebook | |

30/05/2007

Italo

img338/4697/italo20calvinovk1.gif

« La photographie n'a de sens que si elle épuise toutes les images possibles. »

 

Italo Calvino, "L'aventure d'un photographe", in "Aventures", éd. du Seuil.

 

b.

14:49 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : italo calvino, calvino, litterature |  Facebook | |

27/03/2007

 p'heureux

 

img126/7240/bruckner017ejrw1.jpg

« Sans l'ennui, sans cette somnolence du temps où les choses perdent leur saveur, qui ouvrirait jamais un livre, quitterait sa ville natale ? L'on a tout à redouter d'une société du divertissement continu qui saturerait jour et nuit nos moindres envies. »

 

Pascal Bruckner, "L'Euphorie perpétuelle", Éd. Grasset, 2000

 

b.

14:30 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : litterature, pascal bruckner |  Facebook | |

20/03/2007

Kraus by Kokoschka

 

img145/8622/karlkraus36554kokrauss8kf2.jpg

« Pourquoi certains écrivent-ils ? Parce qu’ils n’ont pas assez de courage pour ne pas le faire. »

 

Karl Kraus

 

(Dessin de Oscar Kokoschka)

22:30 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : oscar kokoschka, karl kraus |  Facebook | |

07/02/2007

(pré)voyeur

 

img174/6241/bretonzd3.png

 « Il viendra un jour où les images remplaceront l’homme et celui-ci n’aura plus besoin d’être, mais de regarder. Nous ne serons plus des vivants, mais des voyants. »

 

André Breton

 

b.

17:04 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (3) | Tags : breton, andre breton |  Facebook | |

04/02/2007

disciples innés ?

 

img160/5495/onfrayqx9.jpg

 

 « Il m’est odieux de suivre autant que de guider. »

 

Michel Onfray

 

b.

13:48 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : michel onfray, onfray |  Facebook | |

05/12/2006

mais dire

 

img297/6536/emilcioranny4.jpg

 « Il ne faut pas s'astreindre à une oeuvre, il faut seulement dire quelque chose qui puisse se murmurer à l'oreille d'un ivrogne ou d'un mourant. »

 

Emil Michel Cioran, "De l'inconvénient d'être né", Éd. Gallimard, 1973

 

b.

15:35 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : cioran |  Facebook | |

02/08/2006

Michaux

 

 

img163/6996/michaux1fa3.jpg

« Avec simplicité les animaux fantastiques sortent des angoisses et des obsessions et sont lancés au dehors sur les murs des chambres où personne ne les aperçoit que leur créateur.

La maladie accouche, infatigablement, d'une création animale inégalable.

La fièvre fit plus d'animaux que les ovaires n'en firent jamais.

Dès le premier malaise, ils sortent des tapisseries les plus simples, grimaçant à la moindre courbe, profitant d'une ligne verticale pour s'élancer, grossis de la force immense de la maladie et de l'effort pour en triompher ; animaux qui donnent des inquiétudes, à qui on ne peut s'opposer efficacement, dont on ne peut deviner comment ils vont se mouvoir, qui ont des pattes et des appendices en tous sens. »

 

Henri Michaux, "Plume", chapitre "Animaux fantastiques" (extrait), Éd. Gallimard, 1938

 

b.

14:58 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (3) | Tags : litterature, henri michaux |  Facebook | |

30/07/2006

Sternberg

 

img129/1294/sternbergdo8.jpg

« Mais j'ai certaines facultés, je vous l'avais déjà dit. Ce qui me manque avant tout, c'est la faculté d'employer ces facultés. »

 

Jacques Sternberg, "Bien sincèrement à vous", Éd. Laffont, 1971

 

b.

21:13 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : sternberg, litterature |  Facebook | |

20/07/2006

rien ne se perd etc.

 

img143/9693/bruckner01ee0.jpg

« Tous les hommes prétendent se faire eux-mêmes sans l'aide de personne mais tous se pillent et se dévalisent effrontément : styles de vie, manières de se vêtir, de parler, moeurs amoureuses, goûts culturels, on ne s'invente jamais sans s'affilier à des standards dont on s'arrache peu à peu comme d'une gangue. Se créer c'est d'abord copier : à chacune de mes pensées, chacun de mes gestes, j'expérimente l'empreinte d'autrui en moi. »

 

Pascal Bruckner, "L'Euphorie perpétuelle", Éd. Grasset, 2000

 

b.

13:12 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) |  Facebook | |

18/07/2006

Daniel Goossens, ce héros

 

 

« - Ma chérie, j’ai une chose grave à te dire.

- Je t’écoute mon amour.

- Ma chérie, je suis cocu.

- Mais tu es fou mon amour.

- Non, ma chérie, crois-moi, je sais ce que je dis.

- Oh mon amour, je t’aime tant.

- Mais je suis cocu ma chérie !

- Ce n’est pas grave mon amour, je t’aime malgré tout. »

 

(Retranscrit de mémoire)

Daniel Goossens, ce magistral et méconnu auteur BD...

 

b.

11:56 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (3) |  Facebook | |

13/07/2006

belgitude

 

img20/4835/amelienothomb4xi.gif

« [...] il est bien plus divertissant d'être ennuyeux que d'être intéressant. »

 

Amélie Nothomb, "Les Catilinaires", Éd. Albin Michel, 1995

 

b.

19:25 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (2) |  Facebook | |

10/07/2006

à la Page

 

img301/4281/page1no.jpg

« L'intelligence rend malheureux, solitaire, pauvre, quand le déguisement de l'intelligence offre une immortalité de papier journal et l'admiration de ceux qui croient en ce qu'ils lisent. »

 

Martin Page, "Comment je suis devenu stupide", Éd. Le Dilettante, 2001.

 

(Martin Page est né le 7 février 1975. Il est étudiant en Anthropologie. Persuadé qu’écrire exige de ne pas évoluer en milieu trop hostile, Martin Page essaye désespérément d’avoir une vie tranquille...)

b.

23:21 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) |  Facebook | |

04/07/2006

gymnopédie

 

 

« Je m'appelle Érik Satie, comme tout le monde. »

 

"Érik Satie, Écrits", Ornella Volta, Éd. Champ Libre, 1981

 

b.

 

11:55 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : litterature, satie |  Facebook | |

01/07/2006

béat

 

 

img309/6822/bruckner017ej.jpg

Qu'est-ce qu'une habitude ? Une certaine technique d'économie d'énergie. [...] Il y a même une volupté de la répétition dont la ruse ultime consiste à s'effacer, à passer inaperçue au moment où elle règne sans partage. En elle, le temps disparaît à force de revenir à l'identique. Obsédé d'originalité, l'Occident cultive une vision trop négative du répétitif. Il est des cultures où le retour d'un même thème, comme dans la musique arabe ou indienne, l'immobilité d'une note indéfiniment tenue finit par creuser d'imperceptibles différences. Ces mélodies d'apparence follement monotones sont travaillées d'infimes variations. Elle font concurrence au silence et nous hypnotisent par cette façon singulière de progresser en restant sur place.

 

Pascal Bruckner, L'Euphorie perpétuelle, Éd. Grasset, 2000

 

b.

13:37 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : pascal bruckner, litterature |  Facebook | |

20/06/2006

plateforme

 

img470/3725/houellebecq034ad.jpg

« J'ai si peu vécu que j'ai tendance à m'imaginer que je ne vais pas mourir ; il paraît invraisemblable qu'une vie humaine se réduise à si peu de chose ; on s'imagine malgré soi que quelque chose va, tôt ou tard, advenir. Profonde erreur. Une vie peut fort bien être à la fois vide et brève. Les journées s'écoulent pauvrement, sans laisser de trace ni de souvenir ; et puis, d'un seul coup, elles s'arrêtent. »

 

"Extension du domaine de la lutte", Michel Houellebecq, Éd. Maurice Nadeau, 1994

 

b.

23:20 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (2) | Tags : litterature, houellebecq |  Facebook | |

29/05/2006

food for thoughts

 

Louis Pauwels, Blumroch l'admirable

« [...] la conscience de n'être pas assez intelligent. J'éprouve cette conscience sans comprendre comment il se fait que mon esprit puisse se connaître insuffisant. Mais enfin, il se connaît tel. C'est mon chagrin le plus intime, le seul sans rémission. »

 

Louis Pauwels, "Blumroch l'admirable", Gallimard, 1976

 

b.

18:20 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (1) | Tags : litterature, pauwels |  Facebook | |

25/05/2006

la chère est triste

 

 

La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres.
Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
O nuits! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature!

Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs!
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots !

 

Stéphane Mallarmé, "Brise Marine", 1865

 

b.

01:32 Écrit par bergman dans ) dixit ( | Commentaires (0) | Tags : mallarme, litterature |  Facebook | |